jeudi, 18 octobre 2018|

7 visiteurs en ce moment

 

36ème congrès FNE : pour un contrat environnemental

France Nature Environnement a tenu son congrès annuel samedi 28 janvier 2012 à Montreuil (Seine Saint Denis). La presse nationale en parle : FNE avait invité 7 candidats à l’élection présidentielle.

L’essentiel n’était pas là. L’essentiel tenait d’une part, à la mise en œuvre d’un énième rendez-vous pour un dialogue environnemental et d’autre part, aux propositions formulées pour réussir la transition écologique  . Des propositions construites par des militants bénévoles issus des 3000 associations de terrain qui composent la fédération nationale (la plus importante en France en matière de défense de l’environnement) pour relever un tri défi : écologique, économique et démocratique.

La question environnementale s’impose depuis plus de 30 ans comme un enjeu mondial majeur scandent FNE et les associations adhérentes. Cela implique de profonds changements de modèles de développement, au premier rang desquels figure un nouvel élan démocratique. D’où la demande première :

  • d’une meilleure information des citoyens, de programmes d’éducation populaire à la consommation responsable et à la préservation de la nature et de l’environnement, d’amélioration des conditions d’expertises dans les organismes publics, la protection des lanceurs d’alerte etc.
  • d’enrichissement des démarches participatives : la société civile doit pouvoir se prononcer sur l’opportunité d’un projet et bénéficier des garanties sur la prise en considération de ses observations ainsi que sur le respect des engagements pris à cette occasion.

L’essentiel de ce congrès est d’avoir démontrer, concrètement et une fois de plus, la capacité des défenseurs de l’environnement regroupés au sein de FNE à porter efficacement leurs paroles et leurs actions au sein du dialogue environnemental réclamé à différents niveaux : national, régional, local. Y compris face à des décideurs politiques de bords différents et avec des représentants syndicaux du monde du travail.

Parmi les 2000 représentants d’associations présents se trouvaient ceux de l’ADELFA (Littoral Flandre Artois) et de Nord Nature Environnement (Région Nord Pas de Calais). Ils y tenaient un stand dans le « Village associatif » de ce congrès. Tous (ou presque) les exemplaires de Grains de sel emmenés ont trouvé preneurs ! L’occasion aussi, d’échanges avec des militants venus de tous horizons. Exemples avec ceux de Haute Normandie Nature Environnement arrivés notamment du Havre/Antifer, avec ceux d’Alsace-Nature qui se bagarrent contre Fessenheim et la création d’une "usine à gaz" dans la Meuse (desservie par le terminal méthanier de Loon-Plage...), avec des participants à la CLI de Cadarache qui militent contre Iter et s’intéressent aux terminaux de Fos-sur-mer et bien sûr avec ceux de FNE, dans la suite des allers et retours constants que l’ADELFA entretient avec le niveau national.

 
A propos de adelfa.org
Ce site web est édité par l’Assemblée de Défense de l’Environnement du Littoral Flandres Artois, représenté par son Président, Nicolas Fournier. ADELFA Maison de l’environnement - 59240 Dunkerque Ce document est diffusé selon les termes de la license BY-NC-ND du Creative Commons. Vous êtes libres de (...)
En savoir plus »