lundi, 16 juillet 2018|

0 visiteurs en ce moment

 

Coup de froid chez Aquanord

L’information n’a pas été claironnée sur tous les toits de Gravelines et d’ailleurs : la ferme aquacole Aquanord a vu ces derniers temps ses difficultés existentielles aggravées par l’incapacité dans laquelle s’est trouvée la centrale nucléaire qui la jouxte de lui assurer une fourniture d’eaux chaudes à température constante. En cause les arrêts programmés ou non de réacteurs pour cause de visite décennale, contrôles post-Fukushima, incidents, etc. Résultats : faute de calories suffisantes, suite à des variations brutales de température mal contrôlée, des centaines de jeunes poissons d’élevage, d’alevins sont passées de vie à trépas. Une perte sèche pour les finances de la ferme déjà guère florissantes.

Mais alors si EDF ne réussit pas à faire face à ses obligations contractuelles envers cette modeste entreprise, qu’en sera-t-il lorsqu’il lui faudra alimenter en eaux chaudes l’unité de regazéification du GNL arrivant à - 162° au terminal méthanier ? De beaux débats en perspective entre EDF électricité et EDF gaz !

 
A propos de adelfa.org
Ce site web est édité par l’Assemblée de Défense de l’Environnement du Littoral Flandres Artois, représenté par son Président, Nicolas Fournier. ADELFA Maison de l’environnement - 59240 Dunkerque Ce document est diffusé selon les termes de la license BY-NC-ND du Creative Commons. Vous êtes libres de (...)
En savoir plus »