lundi, 30 novembre 2020|

3 visiteurs en ce moment

 

Et pour les Dunkerquois ?

Dans le tourbillon des actualités, réelles ou provoquées, l’annonce de l’installation d’un terminal méthanier au Clipon, à Loon-Plage, risquait fort de passer comme anodine. C’est chose faite : les mêmes informations officielles diffusées partout, aucune explication, courts entrefilets sur les réactions qui pourraient mettre en questions, page tournée.

Le collectif Sauvons le Clipon avait pourtant pris les devants en organisant une conférence de presse à propos du terminal méthanier et de choix en matière de politiques de développement économique et énergétique :

Ce terminal méthanier est avant tout le 14ème site Seveso seuil haut pour les Dunkerquois, collé à la plus importante centrale nucléaire d’Europe de l’Ouest, provoquant un trafic accru de méthaniers dans le Détroit du Pas de Calais

Faut-il en conclure que cela n’a d’importance que pour les habitants et travailleurs de ce littoral où les décideurs se plaisent à ajouter des risques aux risques ? Vraisemblablement puisqu’aucune information nouvelle sur cette implantation n’apparaît, si ce n’est l’augmentation du coût d’investissement (1 milliard 500 euros au lieu de 1 milliard 300 il y a encore quelques jours).

Selon un journal local, les « anti-terminal » ont adopté une position « soft » de contestation pour la venue très médiatique de Nicolas Sarkozy. C’est juste. Mais c’est la même position, « soft » et jouant le jeu de la démocratie, qu’ils ont depuis le débat public sur ce projet (c’était en 2007) : poser des questions sur tous les aspects, acculer les maîtres d’ouvrage (Port de Dunkerque, EDF et GRT Gaz) à aller plus loin dans leurs études et perspectives, revendiquer de la concertation et des informations publiques, remettre dans des contextes socio-économiques (pas seulement financiers) et de politiques en matière d’Energie, de protection de l’Environnement et de lutte contre le réchauffement climatique.

C’est la même attitude, déterminée, qui amènera le collectif Sauvons le Clipon à aller en justice, pour que celle-ci dise le Droit - applicable pour tout le monde - et pointe des libertés prises avec la législation. Parce que, décidément, ce projet gazier manque de transparence à bien des points de vue.

Ecouter des extraits de la conférence de presse : http://elusvertsnordlittoral.fr/?ar...

 
A propos de adelfa.org
Ce site web est édité par l’Assemblée de Défense de l’Environnement du Littoral Flandres Artois, représenté par son Président, Nicolas Fournier. ADELFA Maison de l’environnement - 59240 Dunkerque Ce document est diffusé selon les termes de la license BY-NC-ND du Creative Commons. Vous êtes libres de (...)
En savoir plus »