mercredi, 14 novembre 2018|

0 visiteurs en ce moment

 

La centrale nucléaire de Gravelines épinglée par l’ASN

Dans le cadre des « stress tests » menés dans les équipements nucléaires suite à la catastrophe de Fukushima, l’Autorité de Sûreté Nucléaire a procédé à des « inspections ciblées » dans les centrales françaises.

Les résultats de ces opérations ont été rendus publics vendredi 16 septembre 2011 et mis en ligne sur le site www.asn.fr

Suite à ce travail de vérification de la conformité des installations à l’égard de la réglementation en vigueur, huit centrales, dont Gravelines, ont été pointées du doigt, en particulier pour des négligences relatives à la prise en compte des risques sismiques.

L’ASN relève ainsi que « une perte de l’alimentation en eau brute sur l’ensemble des voies ne peut être écartée…. L’ensemble des pompes SEC (elles sont utilisées pour le refroidissement des réacteurs) est toujours menacé d’être agressé par les structures environnantes en cas de séisme. » L’Autorité juge cette situation « inacceptable » pour la sûreté des installations.

Voilà indéniablement qui nous change du discours de la direction de la centrale pour qui Gravelines, c’est le « top » au niveau sûreté. Pour mémoire, rappelons la sortie célèbre du directeur en mars dernier : « la probabilité que le cœur d’un réacteur entre un jour en fusion n’est que d’une sur un million. » C’était avant Fukushima….

 
A propos de adelfa.org
Ce site web est édité par l’Assemblée de Défense de l’Environnement du Littoral Flandres Artois, représenté par son Président, Nicolas Fournier. ADELFA Maison de l’environnement - 59240 Dunkerque Ce document est diffusé selon les termes de la license BY-NC-ND du Creative Commons. Vous êtes libres de (...)
En savoir plus »