mercredi, 17 octobre 2018|

1 visiteurs en ce moment

 

Rectificatif

Dans l’article intitulé “Plaidoyer pour que vivent les watergangs en Flandre Maritime” paru dans le Grain de Sel n°39 (octobre / novembre 2013), une erreur s’est glissée qu’il nous faut corriger :

En effet, ce n’est pas l’Institution Interdépartementale des Wateringues qui est intervenue sur le site de Brouckerque, mais bien la 2e Section des Waeteringues du Nord qui est impliquée dans les faits que nous avions relatés. Nous nous excusons auprès de l’IIW pour cette confusion dans les compétences…

Et puis parce que nous ne sommes pas à une ânerie près, comme l’affirme péremptoirement le président de la dite section, nous affirmons et restons persuadés que l’avenir de notre territoire se fera avec la nature, en considérant que nos watergangs sont et doivent rester des cours d’eau et non des exutoires des eaux d’un territoire de plus en plus artificialisé (urbanisation et monoculture…) et ce pour le profit de quelques uns. AD et JB, Association La Ferme des Ânes

A gauche : gestion naturelle. A droite : gestion radicale

 
A propos de adelfa.org
Ce site web est édité par l’Assemblée de Défense de l’Environnement du Littoral Flandres Artois, représenté par son Président, Nicolas Fournier. ADELFA Maison de l’environnement - 59240 Dunkerque Ce document est diffusé selon les termes de la license BY-NC-ND du Creative Commons. Vous êtes libres de (...)
En savoir plus »