mercredi, 12 décembre 2018|

0 visiteurs en ce moment

 

Sale temps pour les OGM !

C’est l’autre volet (avec les élevages industriels) des aléas actuels de l’agriculture intensive : les Organismes Génétiquement modifiés (OGM).

Fin septembre la presse a lancé une bombe en rendant publique une expérimentation faite par une équipe de chercheurs de l’Université de Caen. Nourris pendant 2 ans de maïs génétiquement modifié breveté Monsanto, des rats présentent des tumeurs, souffrent de lourdes pathologies ; certains sont même morts avant la fin de cette étude-test.

Stupeur parmi la population qui voit ses craintes ravivées quant à l’usage qui est fait pour l’alimentation de ces plantes trafiquées. Réactions vives et immédiates des pro-OGM qui, criant à la manipulation, volent au secours de la multinationale qu’ils voient injustement mise en cause.

Le débat se trouve relancé. D’aucuns qui se satisfaisaient d’expérimentations sur trois mois prétendent aujourd’hui sans rire que deux ans de test, ce n’est pas assez !

Ils en oublient bien sûr que l’innocuité des OGM pour les consommateurs ingurgitant à la fois la plante et l’insecticide qu’elle produit du fait de ces manipulations est encore loin d’être prouvée. Entre les intérêts industriels et la santé, notre choix est fait. Plus que jamais le principe de précaution se doit d’être appliqué.

 
A propos de adelfa.org
Ce site web est édité par l’Assemblée de Défense de l’Environnement du Littoral Flandres Artois, représenté par son Président, Nicolas Fournier. ADELFA Maison de l’environnement - 59240 Dunkerque Ce document est diffusé selon les termes de la license BY-NC-ND du Creative Commons. Vous êtes libres de (...)
En savoir plus »