mercredi, 29 janvier 2020|

2 visiteurs en ce moment

 

Un PPI qui manque d’ambition

PPI = Plan Particulier d’Intervention, vous l’ignoriez ? Pourtant le PPI de la centrale nucléaire de Gravelines vient de faire l’objet d’une enquête dite publique, mais passée totalement inaperçue, bien qu’il ait pour objet de définir les mesures qui devraient être prises en cas de grave accident sur le site. Il est réactualisé tous les cinq ans et intègre donc en principe les nouvelles données issues des “expériences” les plus récentes.

À notre avis, ce PPI new-look aurait au moins dû tenir compte des premières leçons tirées de la catastrophe de Fukushima, survenue il y a plus d’un an. Or il n’en est rien. Les zones d’évacuation, de confinement de la population limitées à 5 et 10 km n’ont pas bougé d’un pouce dans le nouveau document. À Fukushima la zone d’exclusion c’est 30 km ! Évidemment, appliquée au littoral, cette zone inclurait Dunkerque et Calais, une autre paire de manches… Encore et toujours des demi-mesures, cherchez l’erreur !

 
A propos de adelfa.org
Ce site web est édité par l’Assemblée de Défense de l’Environnement du Littoral Flandres Artois, représenté par son Président, Nicolas Fournier. ADELFA Maison de l’environnement - 59240 Dunkerque Ce document est diffusé selon les termes de la license BY-NC-ND du Creative Commons. Vous êtes libres de (...)
En savoir plus »