lundi, 25 juin 2018|

0 visiteurs en ce moment

 

Comment rouler à vélo en ville ?

Vous trouverez ci-après l’essentiel des conseils formulés par le “Collectif marseillais Vélos en Ville” sur la conduite à tenir par les cyclistes qui empruntent les cheminements urbains qui, même matérialisés, ne sont pas exempts de risques.

À cette occasion, on rappellera l’existence à Dunkerque d’une “Association Droit Au Vélo” (ADAV) qui a son siège à la Maison de l’Environnement (03 28 20 30 40) où il est possible de la contacter.

  • éviter de serrer trop à droite : serrer à droite pour gêner le moins possible les autres usagers est un réflexe naturel qui comporte le risque de heurter une bordure de trottoir (à Dunkerque la bordure d’un quai sur lequel embarquent et débarquent les usagers des bus - NDLR) ou la portière d’une voiture en stationnement…
  • être clair dans ses intentions : indiquer chaque changement de direction avec la main, le bras. Dans tous les cas, éviter de zigzaguer, dans la mesure du possible garder la même ligne dans le trafic.
  • regarder autour de soi : avant toute manœuvre ou changement de direction, vous devez avoir conscience de ce qui se passe derrière vous. Pour cela n’hésitez pas à vous retourner, c’est aussi un signal pour les véhicules qui vous suivent.
  • établir un contact visuel : lors de toute manœuvre où vous pourriez entrer en conflit avec un autre usager, favorisez la négociation par le contact visuel. Regardez l’usager et assurez-vous ainsi qu’il vous a bien vu et qu’il comprend le sens de votre manœuvre.
  • au feu rouge se placer si possible devant la première voiture : à plus forte raison s’il existe un sas à vélo peint sur le sol. Cela permet toujours d’être vu et éventuellement de tourner à gauche plus confortablement.
  • dépasser par la gauche, c’est réglementaire et plus sûr : remonter une file de voitures à l’arrêt se fait par la gauche ou au centre de la chaussée. Lorsque la file redémarre, on se réinsère tranquillement derrière une voiture. Attention en remontant un camion ou un bus à l’arrêt : des piétons débouchent parfois devant.
  • être visible le jour et surtout la nuit : vêtements clairs ou réfléchissants, éclairage efficace, catadioptres, bande réfléchissante attachée au bras ou à la cheville… c’est vital !
  • bien choisir son itinéraire : être curieux, chercher de nouveaux itinéraires, essayer les rues parallèles plutôt que les grands boulevards (même équipés de bandes de roulement !), s’orienter au “pif” dans les quartiers inconnus, c’est ça aussi le plaisir de découvrir sa ville à vélo…
  • porter un casque : en cas d’accident, c’est assez fréquemment à la tête que les cyclistes sont blessés.

En conclusion : votre sécurité ne sera pas mise en jeu si vous suivez les trois règles suivantes : voir et être vu ; prendre sa place dans le trafic ; respecter le code de la route.

Dernier conseil : choisissez vos itinéraires et vos horaires de circulation en fonction de vos capacités. Progressivement vous pourrez ainsi gagner en assurance et passer du cycliste-qui-va-chercher-son-pain-le-dimanche-matin au roule-toujours qui ne circule pratiquement qu’à vélo en ville.

 
A propos de adelfa.org
Ce site web est édité par l’Assemblée de Défense de l’Environnement du Littoral Flandres Artois, représenté par son Président, Nicolas Fournier. ADELFA Maison de l’environnement - 59240 Dunkerque Ce document est diffusé selon les termes de la license BY-NC-ND du Creative Commons. Vous êtes libres de (...)
En savoir plus »